ARCHITECTURE

La Chapelle dont la construction a débutée en 1860-1861, a été bénie le 14 Mai 1865 par Monseigneur Rousselet, Evêque à Séez.

 

La façade principale, ornée d’une superbe rosace en son centre, de clochers et de flèches élancées de 36 mètres de haut, est dessinée avec une grande finesse. La Vierge à l’enfant vous accueille.

 

Dès son entrée, le visiteur est impressionné  par les belles proportions de la nef et du chœur, l’élancement mesuré des voûtes à la fois gracieux et imposant, la couleur de la pierre.

 

L’ensemble remarquable des trois rosaces et des vitraux en font un lieu où le visiteur qui entre un instant pour prier seul aussi bien que la communauté réunie pour la Messe et les mariages,  sont immédiatement baignés par la paix lumineuse qui émane de cette architecture. Cet équilibre est rare.

 

On pourra se recueillir tout particulièrement, au pied de l’Autel de Notre Dame de la Bonne Mort et de son retable exceptionnel, où Marie exprime toute sa douleur, sa piété et sa tendresse envers son fils crucifié.

 

Toutefois la pierre calcaire de Caen, très vulnérable dans notre région humide, a entrainé des réparations importantes et onéreuses pour la sauvegarde des flèches et des clochers, il y a quelques années et ne résiste pas aux méfaits de l’eau sur les belles sculptures de la façade principale.

 

Son entretien, nécessite que notre association : L’Association de Sauvegarde de La Chapelle Sainte Marie de Tinchebray, sollicite  votre générosité, afin que la Chapelle Sainte Marie qui s’insère dans l’histoire locale, ne reste pas comme un navire échoué au pourtour de la Cité de Tinchebray et continue de vivre et de rayonner.

 

L’Abbé Soutif est à même de recevoir vos DONS à La Maison Paroissiale. 112, Grande Rue. 61800 Tinchebray-bocage.

 

Cette chapelle, est très certainement un des plus beaux exemples de pure et élégante architecture de style néo-gothique de Normandie et représente un patrimoine rare, d’une grande qualité.

 

 

 

Historique DE L'ASSOCIATION

Anciennement appelée " Association l'Espérance ", cette association avait pour vocation à gérer l'ensemble immobilier du Lycée l'Espérance, Chapelle comprise.

 

En raison de la fermeture du Lycée, l'association a dû se séparer de la partie immobilière relative au dit Lycée et seule la gestion de la Chapelle reste de son ressort.

 

A l'issue de cet événement, " l'Association L'Espérance " renommée : " l'Association de Sauvegarde de La Chapelle Sainte Marie de Tinchebray " s'est fixé pour but, aux travers de cérémonies spirituelles et religieuses : messes, mariages, messe des malades et de manifestations artistiques : concerts, de faire vivre cette Chapelle Sainte Marie et d'assurer son rayonnement.